Illustration 1

Désarmement des policiers municipaux dijonnais ?!

BOMBE AEROSOL LACRYMO

 

Bombes aérosol Lacrymogènes

 

 

 

 

INCOMPREHENSION !


(Retrait des aérosols de grande contenance)

Une décision prise par la direction de la tranquillité publique sans vérification le 13 septembre 2013, en totale contradiction avec le discours du Ministre de l'intérieur, mettait la sécurité des agents en défaut.


JUSTICE !


La CFDT au plus prêt du dossier par l'intermédiaire d'un élu CHSCT, s'insurge,interpelle Monsieur le Maire et fait rétablir la situation en obtenant la restitution des bombes lacrymogènes aux agents.

Accès Adhérents