Wing'z 7

Déclaration préalable au CT du 18 mars 2015

Vous retrouverez ci-dessous la déclaration préalable de la CFDT au CT du 18 mars 2015

 


Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs

La nouvelle mandature s'ouvre sur cette première séance du comité technique de notre collectivité et est l'occasion pour nous, représentants CFDT du personnel, de remercier l'ensemble de nos collègues pour la confiance qu'ils nous ont accordé lors des dernières élections professionnelles. C'est l'occasion également de saluer notre collègue Christian Muller, mon prédécesseur à la tête de la section CFDT INTERCO de Chenôve et ancien membre des instances représentatives de notre Ville, saluer le travail remarquable qu'il a accompli et dont nous essayons d'être les dignes continuateurs.

Pour les quatre années de mandat qui viennent, et comme nous l'avons fait durant ces six dernières, nous allons nous efforcer de porter la parole, les revendications et les réflexions de nos collègues, dans un souci permanent de concertation et de construction. Telles sont nos valeurs, celles de la CFDT.
Il est absolument indispensable qu'un dialogue de qualité puisse s'exercer pleinement dans l'esprit de la Loi sur la rénovation du dialogue social et de la représentativité de 2010. Telle sera notre feuille de route et la politique que nous nous fixons.

Nous revendiquons notre appartenance à une organisation résolument réformiste, attachée à la co-construction et à la négociation, pour un syndicalisme d'engagement et de propositions. Notre omniprésence au sein des collectivités de notre département et nos résultats sans appel démontrent à la fois l'attachement de notre organisation à être à l'écoute de nos collègues mais également la pertinence de notre engagement en matière de dialogue avec les employeurs. Nous caressons l'espoir que le regard porté sur l'action syndicale par notre institution puisse être toujours juste et respectueux.

Le comité technique dans lequel nous allons siéger doit et va renforcer la place de la négociation. Nous devons tendre vers des accords locaux qui confortent une politique de la signature dans une logique de responsabilisation de l'ensemble des acteurs.

La Loi de 2010 favorise l'élargissement des attributions du CT qui tiennent compte des nouveaux enjeux de la gestion publique, notamment sur les questions relatives aux effectifs, aux emplois ou aux compétences des agents, l'insertion professionnelle ou encore l'égalité professionnelle et la lutte contre toutes les discriminations...

Je le réaffirme ici : si la collectivité est prête à entretenir un vrai dialogue sincère, elle trouvera en face d'elle un interlocuteur toujours enclin à jouer le jeu.

Par ailleurs, notre collectivité est en pleine évolution et il est fort probable que nous ne soyons qu'aux balbutiements d'une réforme territoriale de plus grande échelle dans laquelle nous serons particulièrement impactés. Notre rôle alors n'est pas de savoir si nous sommes en accord avec ces évolutions mais bien davantage d'accompagner nos collègues dans celles-ci, dans le respect de l'individu, de la collectivité et de la règle.

Dans l'objectif du dialogue social, nous avons constamment porté nos réflexions et nos actions sur les sujets qui préoccupent aujourd'hui nos collègues : l'action sociale actualisée, modernisée et réellement étendue, le régime indemnitaire, la santé au travail, l'organisation du travail et des services...

Je vous le dis, au nom de tous les agents qui nous ont élus pour les représenter et faire entendre leur voix, tous ces chantiers doivent être poursuivis réellement, pour le bien et en direction de celles et ceux qui font aujourd'hui la richesse de notre collectivité et du service public.

Les restrictions budgétaires ne doivent pas conduire à une approche purement comptable de ces sujets primordiaux.

Soyons perspicaces, un service public de qualité est avant tout un atout de valorisation.
Je vous remercie.

E LEDUC
secrétaire de la section CFDT INTERCO CHENOVE
Elu CT

Accès Adhérents