Wing'z 7

Accueil Solidarité et famille de Saint Apollinaire: Communiqué de la CFDT

Article Accueil solidarité famille

Un article paru vendredi 6 novembre dans le "Bien-public" au sujet de l'accueil Solidarité Famille de Saint-Apollinaire a fait réagir notre organisation puisqu'il fait état  d'un certain nombre de décisions sur lesquelles les représentants du personnel n'ont pas été préalablement saisis dans les instances obligatoires (CT et CHSCT...)

La CFDT a souhaité réagir par le biais d'un communiqué de presse à paraître ce lundi.

En voici la teneur:

Communiqué de presse

La CFDT du Conseil départemental de Côte d'Or, première organisation syndicale de cette institution, s'insurge contre la publication de votre article du 6 novembre dernier relatif à « l'accueil solidarité et famille de Saint apollinaire : des questions sur l'avenir » à un moment où le Comité Technique et le Comité Hygiène et Sécurité et Conditions de travail ne se sont pas encore prononcés sur ce dossier (C.T. prévu ce lundi 9 novembre et C.H.S.-C.T. le 30 novembre prochain).

Le Président François Sauvadet, certainement par le biais d'une boule de cristal, tient pour acquis l'avis des instances représentatives OBLIGATOIRES et fait donc fi de l'avis qui sera rendu par les membres siégeant en leurs seins : les représentants du personnel légitimement élus de sa collectivité mais également des élus Conseillers départementaux représentant (par définition) les administrés de CÔTE-D'OR.
En effet, le « verdict » final, unilatéral, sans jury et sans appel est déjà paru dans la presse !

Par ailleurs, M. SAUVADET semble être mal conseillé sur l'effectif de cet accueil solidarité et famille qui est de 9(*) agents et non pas 4 comme annoncé dans votre article.

La CFDT regrette que les arguments que nous découvrons tous aujourd'hui, notamment la mutualisation par le regroupement des équipes de Saint-Apollinaire et Quetigny soit le fer de lance de cette évolution organisationnelle. Cette mutualisation annoncée n'a, à ce jour, fait l'objet d'aucune concertation avec les agents et les organisations syndicales.

La fragilité du service rendu aux usagers tient également au fait que notre collectivité ne remplace plus ses agents dès lors qu'ils sont en maladie ce qui est le cas pour cet accueil solidarité et famille. A savoir que cet accueil n'a jamais fermé ses portes aux usagers et que nos collègues administratifs, travailleurs sociaux et médico sociaux ont toujours assumé leurs missions avec force et détermination en palliant aux carences de la collectivité.
Contrairement à ce qui est annoncé dans votre article, il n'a jamais été question d'une « nouvelle unité » de 17 agents, du moins pas à la connaissance des agents ni des représentants du personnel !

Qu'en sera t il de la proximité ?
Pour certains rendez-vous, on demandera au public de Saint-Apollinaire de se rendre à Quetigny et pour certains autres on demandera aux usagers de Quetigny d'aller à Saint-Apollinaire ? Et oui, et cependant notre encadrement ne sort pas forcément de l'ENA mais en a toutes les caractéristiques !

Le but ?
Mutualiser pour faire des économies ? Non car la location des locaux se fera quoi qu'il en soit avec une occupation à 50-60 % ?
Réduire les effectifs ? A priori non ! (Seul un cadre changerait d'affectation).

Dossier plus politique que ré-organisationnel ?
Si c'est le cas la CFDT regrette sincèrement qu'agents et usagers en fassent les frais !

La CFDT et les agents se battent au quotidien pour que tous les usagers puissent bénéficier d'un service de proximité et de qualité.

Des questions, la CFDT comme nos collègues des autres organisations syndicales s'en pose énormément et cet article ne restera pas sans conséquence.

*) 3 assistantes sociales, 1 secrétaire pour l'insertion, 1 puéricultrice, 1 médecin et 1 sage femme pour la PMI et de manière plus ponctuelle 1 conseillère en économie sociale et familiale et 1 assistante sociale spécifique MASP soit un total de 9 agents.

Lionel MORI
Conseiller fédéral
Secrétaire général de la section du Conseil départemental de Côte-d'Or
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Accès Adhérents