Wing'z 1

La déclaration liminaire de la CFDT au CT du 25 juin 2015

Un nouveau Comité Technique s'est tenu le 25 juin 2015 au Conseil Départemental de Côte d'Or.

Retrouver ci-après la déclaration liminaire de la CFDT:

"Madame la Présidente,
Mesdames, Messieurs, Chers collègues,

1°) Je tiens à vous faire part, Mme la Présidente, d'une inquiétude grandissante. Lors de notre dernier Comité Technique, nous vous avions interpelée sur des bruits de couloir d'une éventuelle réorganisation. Notre questionnement était resté sans réponse, surtout que ces bruits de couloir s'intensifient avec des faits et des échéances précises :

  • la réunion du 16 juin,
  • le CO.DIR. du 2 juillet,
  • que ces propositions sont sur votre bureau M. le Directeur Général ?

Dans le cadre du Dialogue Social et de nos questionnements, nous nous interrogeons, une nouvelle fois, sur le manque de clarté et de transparence envers les organisations syndicales ? Côtedorgate ? NSA ?
Quoi qu'il en soit, pourrions-nous être éclairés ???

2°) A ce jour, nous n'avons pas de réponse à la demande commune CFDT et CGT de Comité Technique extraordinaire : le délai de 30 jours est bientôt expiré !!!

Retour à l'objet du jour : l'entretien professionnel.
Dans un premier temps, ce groupe de travail s'est révélé chaotique. Il nous a fallut, aux uns et aux autres, prendre nos marques, et nous y sommes arrivés, c'est l'essentiel.
Un constat :

  • dans le groupe de travail organisations syndicales et collectivité, nous n'avions droit qu'à deux représentants par O.S.
  • dans le groupe de travail avec les cadres, ces derniers sont représentés par 19 agents ???

==> le taux de matière grise d'un équivaut à 2,5 fois celui d'un cadre ? La réflexion est donc engagée sur notre avenir de syndicaliste ?
==> Quels seront les moyens mis en œuvre pour que ce dispositif ne soit pas qu'un leurre ?

  • Augmenter les ratios promu-promouvables
  • renforcer le dispositif de formation pour l'accès à l'examen professionnel et aux concours
  • adapter les formations aux besoins décelés dans l'entretien professionnel,
  • mettre en place une vrai politique de gestion des agents = la G.P.E.C.

Nous espérons que le travail que nous venons de réaliser ne restera pas vain.
==> L'application de ce dispositif concerne également les contractuels et les assistants familiaux (projet de décret au CSFPT). Quel sera l'impact pour ces agents ?

  • révision de leur rémunération ?
  • possibilités d'évolution de carrière ?
  • nous demandons que figure dans leur compte-rendu une évaluation de leurs missions qui valideront leurs acquis et leurs expériences professionnelles en vue d'une V.A.E. !

La CFDT demande :

  • une clause de revoyure après la première campagne d'évaluation afin d'améliorer le dispositif,
  • l'évolution du logiciel RH.Eval afin de rendre visible tous les critères, sous-critères et critères de positionnement.

Je vous remercie de votre attention"

Lionel MORI
Secrétaire de la section CFDT/Conseil Départemental21

Accès Adhérents