Illustration 2

Déclaration liminaire au CT de novembre 2015

Un nouveau Comité technique a eu lieu au sein de la Communauté d'agglomération de Beaune. Ce dernier a traité de dossiers tels que l'action sociale pour 2015 malgré une rentrée difficile en matière de dialogue social. Après plusieurs concertations avec les élus de la collectivité, le CT s'est bien tenu le 10 novembre dernier.

Retrouvez ici notre déclaration liminaire...


Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs,

Permettez-moi en cette fin d'année proche de vous faire part de nos inquiétudes quant à une politique que nous pouvons qualifier de « désemploi » de la part de notre institution. Au delà du volet humain qu'implique ce positionnement, la CFDT s'interroge sur l'opportunité de mettre fin à des collaborations de longues, voire très longues dates, dans une logique purement comptable.

Comment expliquer à nos collègues que malgré leur investissement depuis parfois six longues années en qualité de contractuels, espérant tous les ans une reconnaissance par une stabilisation de leur emploi, faisant même abstraction du strict respect du statut de la Fonction Publique en se persuadant que « demain se sera moi... », que finalement ils sont remerciés de leurs bons et loyaux services ?

Oui Monsieur Le Président, nous sommes inquiets pour l'avenir, quand l'optimisation à outrance du temps de travail de vos agents associée à une gestion annualisée regrettable (que nous dénonçons par ailleurs) conduit inexorablement vers de telles décisions. Est-ce l'image que vous souhaitez renvoyer de notre collectivité sous le seul prétexte d'économies liées à la baisse des dotations de l'Etat ?

Nous pensons au contraire qu'une réflexion concertée et raisonnée par le biais d'une gestion prévisionnelle des effectifs, des emplois et des compétences (GPEEC) permettrait mieux d'anticiper les évolutions quantitatives et qualitatives de ces derniers, à la fois sur le plan individuel et collectif, face aux contraintes actuelles ou à venir.

Cet outil de développement des politiques publiques devrait permettre de gérer les ressources humaines, garantissant ainsi une adaptation des services publics aux besoins des citoyens et aux attentes des agents, notamment en développant des plans d'action en direction des recrutements, de la mobilité, de la formation ou encore de l'organisation.

Comme vous, nous connaissons les enjeux en matière de qualité de service rendu à l'usager, de réactivité, de la nécessité de faire évoluer les compétences en gérant les contraintes, du besoin absolu de proposer aux agents un niveau de revenu et un cadre de travail acceptable. La GEPEC est l'antonyme d'une gestion improvisée, dénuée de tout humanisme.

L'inquiétude et le mal-être des agents sont perfectibles et transparaissent désormais au niveau départemental, écornant l'attractivité de notre collectivité. Il nous semble essentiel que notre collectivité se donne les moyens d'enrayer cette dérive et redonne un intérêt à l'emploi public, SON emploi public.

Je vous remercie.

 

Sylvain RAZZANO
Syndicat CFDT Interco 21
Secrétaire de la Section
CFDT Comm' d'agglo de Beaune
Elu CT
(CT du 10 novembre 2015)

Accès Adhérents