Wing'z 7

Déclaration liminaire au Comité Technique du 23 septembre 2014

Une comité technique s'est tenu le 23 septembre dernier à la Communauté d'agglomération de Beaune; très certainement le dernier de cette mandature. C'est une nouvelle fois l'occasion pour la section de faire une déclaration liminaire et rappeler nos principales revendications.

Voici l'intégralité ci-dessous:

 

Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs,

Ce Comité Technique est très certainement le dernier de cette mandature et je tiens à vous rassurer, cette déclaration liminaire n'aura pas la même teneur que le 30 juin dernier. Mais ne vous méprenez pas, la situation générale n'a pas évolué et vous pouvez compter sur ma pugnacité et celle de mes collègues pour que les mois et les années prochaines permettent au dialogue social de s'exercer pleinement.

Je livrerai donc ici une déclaration de politique plus générale, préférant réserver mes observations ou remarques au gré de l'évolution de la réunion.

Je tenais tout d'abord à remercier l'ensemble des collègues qui ont accordé leur confiance à notre organisation et qui nous ont permis d'exercer ce mandat depuis 2008. Nous souhaitons bien évidemment, et si le verdict des urnes nous le permet, poursuivre le travail que nous avons engagé à leurs côtés afin que nous puissions continuer à être des interlocuteurs à part entière, des relais entre l'administration, les élus et les collègues fonctionnaires. Nous avons été amenés à nous positionner, à prendre des décisions, à défendre des dossiers, individuels ou collectifs, avec pugnacité, clairvoyance, dans le souci de l'intérêt de tous et du Service Publics, et conformément à nos convictions. Je tenais, là aussi, à le souligner.

C'est pourquoi, à l'heure où de vastes transformations vont modifier l'organisation des Services Publics en France, et vont à notre échelle locale, engendrer des changements d'importance dans les services de la Communauté d'agglomération, notre place au cœur des discussions et des négociations est à considérer avec d'autant plus d'acuité que la loi sur la modernisation du dialogue social nous donne des possibilités d'actions considérablement élargies.

La CFDT est favorable au processus de la Réforme des Territoires, mais elle refuse que celle-ci se fasse sans négociation avec les représentants syndicaux élus du personnel. De la même manière, la CFDT revendique que l'information et la concertation avec les personnels soient l'armature de cette évolution organisationnelle, car ces questions suscitent une légitime inquiétude parmi les collègues.

Il est bien évident que cette évolution ne doit pas occulter l'absolue nécessité de porter une attention toute particulière sur les services qui sont, à l'heure actuelle, en grande difficulté, afin que nous trouvions, ensemble, des solutions proportionnées et perspicaces.

Je vous remercie


Sylvain RAZZANO

Accès Adhérents