Projet de règlement du temps de travail siège : le pourquoi du boycott !

Publié le : 22 mars 2017
 - 
Nombre de vues : 718

règlement CRBFCLes 5 syndicats de la Région ont boycotté la réunion de dialogue social du 16 mars.... Vous imaginez bien qu'une telle unanimité a ses raisons.

Voici pour la CFDT ce qui « coince » :

Dans son ensemble le projet est humiliant, mesquin, plein de suspicion envers les agents, sans aucune souplesse alors que les nouvelles modalités de travail dans une région élargie, nécessitent confiance, innovation, reconnaissance, autonomie ... c'est exactement le contraire qui est proposé : c'est une charte du bénévolat forcé et du flicage. C'est à la fois méprisant pour les agents et contreproductif pour la Région.

 

PROBLEMES DE FOND :

 

Qu'est-ce qui dans ce texte nous a le plus hérissé ?

 

 

PROBLEMES SUR LA FORME :

 

 

Dans un moment où les agents donnent tout pour que la fusion se fasse au mieux, ils sont traités comme des fraudeurs en puissance, dans un moment où les heures supplémentaires gratuites s'accumulent, où la fin de réorganisation laisse des agents sur le carreau, c'est un signe éminemment négatif qui est envoyé aux agents et à leurs représentants.

Croyez bien que le boycott n'est pas notre tasse de thé habituelle, mais sachez que toutes les organisations syndicales, après lecture des textes sont arrivées à la même conclusion : devant autant de rigidité d'un autre âge, c'était la seule réponse possible !

Nous comptons sur notre rendez-vous avec Mme la Présidente et Mme la DGS, ce jeudi 23 à 15h30 pour débloquer la situation ... C'est urgent pour les agents comme pour la Région : la démotivation, pour ne pas dire la désespérance, est aux portes de notre collectivité, et pourtant la conscience professionnelle des agents est encore vive sous la braise !

A bientôt pour un compte-rendu ...

La Secrétaire de la section CFDT du Conseil Régional
Dominique Aubry-Frelin