CFDT 1er

Information CTP Siège de novembre 2011

Infos sur le CTP SIEGE Jeudi 10 novembre 2011


Tableau des effectifs

L'administration nous propose un tableau détaillant la répartition des effectifs du Siège en fonction des différentes catégories A, B et C. Cette répartition appelle quelques remarques :

  •  Constatant une hétérogénéité de la répartition par catégories dans les directions opérationnelles, nous attirons l'attention de l'administration sur l'adéquation des missions à effectuer et le niveau de recrutement. Lors de l'enquête sur la santé au travail menée par la CFDT, nombre d'agents nous faisaient remarquer l'écart entre les missions effectuées et la qualification du poste pouvait être source de mal-être au travail.
  • A notre demande, l'administration nous fournira la liste des associations bénéficiant d'agents mis à disposition, en précisant qu'elles sont toutes en lien direct avec le CRB (exemple APCR).

 

Organigramme
L'administration propose 2 changements :

  • Création d'un service de la commande publique - Le chef de service sera pourvu par le poste laissé vacant par C. Cournault.

Pas d'adjoint au directeur pour l'instant, à voir une fois la réorganisation effectuée et le chef de service recruté. Nous interrogeons l'administration sur l'existence d'un poste de coordination sur une des missions de ce service (travaux) qui n'existe pas sur l'autre (achats et services). La coordination existe depuis longtemps sur la partie travaux.

L'administration renouvelle l'information selon laquelle les missions de coordinations seront réétudiées : celles existantes perdurent en attendant mais aucune nouvelle création de poste de coordinateur. Nous soulignons que ces questions ne sont pas anodines puisqu'elles peuvent, le cas échéant, permettre ou non la promotion d'un agent sur son poste dès lors que des missions de coordination sont exercées et éventuellement renforcées.

  • Création d'un service des assemblées : le poste de chef de service sera couvert par un poste laissé vacant lors de la dernière réorganisation de la Direction des Affaires Financières. Idem, question posée de la fonction « coordination » qui existe dans le service «documentation » mais pas dans « assemblées-courrier ».
  • Nous souhaitons des précisions sur le rôle du nouveau chargé de missions auprès de la DGS : il s'occupe pour l'instant de l'impact de l'arrivée des canaux sur le Pôle ressources. De manière générale, il aura des missions de transversalité sur l'ensemble des pôles et directions afin d'informer la DGS. Ces missions seront évolutives en fonction des chantiers en cours.
    Dispositif d'évaluation des manageurs
  • L'administration nous présente un nouveau dispositif mis en place pour l'évaluation des mangeurs. De nouveaux critères sont mis en place pour évaluer les compétences managériales. Nous aurions aimé savoir comment sera intégrée l'évaluation globale du management par les agents du CRB. En effet, dans le cadre de la CMF, des enquêtes anonymes seront menées sur ce sujet auprès des agents et il nous parait important que les résultats obtenus ne soient pas sans effet.

Fermeture des locaux

Sur proposition de l'administration, fermeture pour les ponts du 1er mai et 1er novembre. Il est proposé de fermer le 30 Avril, pendant les vacances scolaires, plutôt que le 18 Mai. Ces propositions nous semblent favorables aux agents.

Questions diverses

Nous intervenons sur la problématique EMMIR en lien avec notre demande formulée en CAP.

Pour répondre à cette problématique récurrente, l'administration met en place des rencontres régulières avec le rectorat (2 fois par an) et étudie la possibilité d'épauler le responsable de cette équipe. Même si les missions effectuées ne figurent pas parmi les compétences obligatoires de la Région vis-à-vis des lycées, il n'est pas envisagé de sortir les agents de cette équipe du statut "Agents des lycées", le risque de créer un précédent étant trop important.

Question de nos collègues siégeant à nos côtés sur la création d'une salle de sports. L'administration répond que cette éventualité a été sommairement étudiée mais très vite abandonnée en raison de sa complexité et du mauvais retour des services.

Le jour même de cette réunion, le décret relatif à la participation des collectivités territoriales au financement de la protection sociale des agents étant paru, il est demandé la position de la collectivité sur le sujet. L'administration répond qu'il est sorti le jour même et qu'il n'est pas encore étudié. Nous signalons que nous avons déjà réalisé un travail en amont de la parution et que nous avons des résultats d'enquêtes menées auprès d'autres collectivités. Nous sommes donc prêts à alimenter un groupe de travail qui se réunirait à ce propos.

Accès Adhérents