Elections pro logo

Information CTP Lycées de mars 2011

1°/ Nous constatons que l'administration à fait un travail pertinent sur la carte des emplois (répartition des postes et détermination du grade attaché au poste) pour les agents des lycées.

La carte des emplois s'équilibre entre les suppressions et les créations de postes. De fait, nous travaillons dans les lycées à effectif constant.
C'est-à-dire que le nombre des agents des lycées reste le même. De plus l'évolution des grades s'équilibre également.

Sous l'impulsion de notre organisation syndicale, quatre de nos collègues qui faisaient fonction de magasinier et qui ont obtenu leur spécialité, ont vu leur situation régularisée. En effet la qualification de leur poste a changé et ils sont devenus magasiniers à part entière.

2°/ Le point étape du mouvement au « fil de l'eau » indique que cette solution est pérenne. Il est aussi indiqué que cela permet d'accélérer le processus de résorption de l'emploi précaire.

3°/ Evolution de la loi sur le temps de travail. Désormais le calcul des R.T.T. sera impacté dès le premier jour d'arrêt maladie. Ce qui change également, et qui nous paraît une régression sociale, c'est que les arrêts de travail pour « accident de service », sont maintenant concernés par cette règle !

Nous avons redemandé, au sujet du temps de travail, la mise en place (ou l'achat) par l'administration, d'un logiciel dédié au calcul du temps de travail selon cette nouvelle disposition. Ce logiciel doit également permettre l'établissement de l'emploi du temps des agents. Ceci permettrait d'avoir un calcul identique dans tous les établissements et serait une aide précieuse pour les personnels d'encadrement, voire pour les gestionnaires. L'administration indique qu'en attendant la mise en place d'un tel logiciel, un tableau sera édité avec une règle de calcul pour « tous » les cas de durée d'arrêt de travail.

Accès Adhérents