Elections pro logo

Lettre ouverte au Président

Assemblée générale des agents du siège du 10 décembre 2012

 

LETTRE OUVERTE  à Monsieur le Président,


Notre collectivité, comme beaucoup d'autres, va très prochainement être confrontée à de grands bouleversements, qui commencent d'ailleurs à se faire sentir :

  • Tensions budgétaires liées à la crise et à la nécessaire diminution des dépenses publiques,
  • Acte 3 de la décentralisation qui doit définir les nouveaux enjeux des collectivités publiques et préciser le rôle des Conseil régionaux dans ce nouveau contexte,
  • Augmentation des procédures et contraintes règlementaires issues des règlements élaborés à divers niveaux (Europe, Etat, collectivité, ...)

Madame la Directrice Générale des Services, consciente des répercussions de ces changements en profondeur, a souhaité mettre l'administration en ordre de marche et limiter les lourdeurs administratives qui peuvent en découler. Une analyse a été conduite auprès des services et une charte de management a été élaborée. Plusieurs actions sont déjà réalisées ou en cours de l'être :

  • feuille de route de la DGS et projets de direction
  • cadre de réponse aux porteurs de projet,
  • formation des managers,
  • formation des nouveaux arrivants,
  • socles de formation,
  • pauses des pôles,
  • journal du personnel, nouvel intranet,
  • comité de suivi de la charte,
  • salles de convivialité,

Néanmoins, il reste des questions non réglées qui pèsent sur l'exercice des missions au quotidien et peuvent effectivement générer des lourdeurs  et le planning de mise en œuvre de certaines mesures de la CMF ne permet pas d'atteindre les objectifs fixés :

  • Connaissance insuffisante par les agents du cadre stratégique de l'action régionale  (priorités politiques)
  • La feuille de route, qui prévoyait la communication du programme politique et des orientations de mandat, a été transmise par voie hiérarchique (n'est pas forcément redescendue à tous les agents, ne figure pas dans l'intranet). Elle constitue davantage une compilation des dispositifs existants plutôt qu'un réel cadre stratégique pour l'avenir, pour les missions des agents.
  • Organisation de la transversalité pas évidente (pas toujours d'arbitrage ou arbitrage tardif, manque de communication transversale et descendante, pas d'espace collaboratif, multiplication des sites, ...).
  • « Opacité » des critères de promotion (ainsi que du RI) qui favorise le sentiment de non reconnaissance de la part des agents

C'est pourquoi, Monsieur le Président, nous souhaitons vous interroger sur les points suivants :

1.    Partagez-vous ces constats?


2.    Compte tenu du contexte budgétaire :

  • Quels sont et quels seront les impacts sur les priorités de la Région : faut-il s'attendre à de nouvelles réductions budgétaires l'an prochain et de quel volume ?
  • Sur son organisation ?
  • Quel sera le calendrier ?
  • Quelles seront les modalités d'information et d'implication des agents ?

3.    Prévoyez-vous une grande réforme de notre administration ?

  • Dans le cadre de la réforme du dialogue social, quelle implication des organisations syndicales représentatives des personnels ?
  • Réorganisation globale de la collectivité en raisonnant sur l'ensemble des structures et non structure par structure ?
  • Amélioration des circuits de décision (délais et communication des arbitrages pris) ?
  • Mise en place d'une gestion prévisionnelle des emplois et compétences afin de faire correspondre les besoins et les agents en accompagnant leurs nouvelles orientations ?
  • Réelle prise en compte de la santé au travail des agents (participation à la protection sociale complémentaire, suppression du jour de carence, politique générale sur les aménagements de postes...).
  • Mise en place d'un réel outil de reconnaissance professionnelle en organisant la transparence des promotions et une harmonisation des évolutions de carrière (cadre d'emploi, avancement, régime indemnitaire...) ?

La section CFDT du Conseil régional de Bourgogne

Accès Adhérents