Manifestation 2

CSFPT du 20 décembre 2017 - Communiqué de presse

csfp marbre"Deux projets de textes pour ce Conseil Supérieur de la Fonction Publique Territoriale (CSFPT) du 20 décembre dont le seul objectif est de « bidouiller » la réglementation relative aux élections CAP afin de tenter de mettre en cohérence les groupes hiérarchiques avec le report de PPCR induisant celui de l'accès à la catégorie A des travailleurs sociaux.

La séance a aussi été l'occasion de présenter le rapport d'auto-saisine intitulé « Revaloriser la catégorie A de la fonction publique territoriale ».

Par ailleurs la question de la compensation de la hausse de la CSG a été abordée, ainsi que la présentation d'un travail sur le logement intermédiaire dans la FPT.

1- La CFDT a poursuivi son combat contre le report à février 2019 du passage en A des travailleurs sociaux. Pour souligner l'iniquité et l'incohérence de cette décision avec la tenue des élections des CAP en décembre 2018, la CFDT a proposé un vœu adopté (malgré le vote contre de la CGT) proposant que cette nomination soit effective au plus tard au 01/12/18. Les 2 projets de décrets doivent être soumis au Conseil d'Etat. En cas d'avis défavorable de celui-ci ils ne pourront pas s'appliquer. A la CFDT qui lui demandait quel est « le plan B », le représentant du gouvernement a répondu qu'il n'y en avait pas et qu'en conséquence les agents seraient liés à la CAP B en tant qu'électeurs et, éventuellement, élus. La CFDT a également vigoureusement bataillé pour tenter d'obtenir la suppression des groupes hiérarchiques, mais là encore la position gouvernementale est inflexible.

2- Le rapport d'auto-saisine intitulé « Revaloriser la catégorie A de la fonction publique territoriale » a été présenté. La CFDT s'est abstenue sur ce rapport car nombre des propositions qu'il contient ne sont pas spécifiques à la catégorie A ou sont parfois ancrées dans une vision conservatrice de la FPT au lieu d'être l'expression d'une vision prospective, dynamique et ancrée dans le réel.

De manière synthétique la CFDT fait, dans sa contribution écrite, dix propositions qui « font système » en articulant formation continue, égalité professionnelle, lutte contre le présentéisme, environnement professionnel, ... Elles s'inscrivent dans une vision de ce que souhaite la CFDT pour la fonction publique du XXIème siècle : une FPT dynamique, compétente, « bien dans sa peau », à même de servir au mieux les territoires, leurs citoyens et leurs élus dans un contexte durablement instable et qui nécessitera intelligence, créativité et capacité d'adaptation. La CFDT fait le pari de la mise en débat, de la controverse et du dialogue social dans lequel elle prendra toute sa place légitime."

Véronique Sauvage, secrétaire nationale Interco CFDT

Olivier Frézel, secrétaire fédéral Interco CFDT

 

Téléchargez : 

 

 

Accès Adhérents