Attentats Paris nov

# PPCR : c'est mieux pour vos carrières

Le protocole PPCR (Parcours Professionnels, Carrières, Rémunérations) continue à produire ses effets, notamment pour les agents de catégorie C qui bénéficieront d'un reclassement sur trois nouveaux grades ou corps à compter du 1er janvier 2017.

 

Concerne les : adjoints administratifs, adjoints techniques,iques, adjoints techniques des établissements d'enseignement, adjoints d'animation, adjoints du patrimoine, agents sociaux, aides opérateurs des APS, atsem, auxiliaires de puériculture, auxiliaires de soin, gardes champêtres, agents de police municipale... 

 

ÉTAPE 1 : LE TRANSFERT PRIMES-POINTS ET LE RECLASSEMENT DANS LES NOUVELLES GRILLES DE RÉMUNÉRATION

La première étape s'applique au 1er janvier 2017. Elle consiste au transfert de primes en points d'indice :

      > 13,92 € de primes sont déduits chaque mois et 4 points d'indice sont attribués.

La différence entre la valeur des points d'indice ajoutés et le montant déduit sert à s'acquitter de l'augmentation de la cotisation retraite, consécutive à celle du traitement indiciaire. Mais dans tous les cas, elle est positive pour l'agent. 

Le montant déduit ne l'est qu'à la hauteur des primes perçues, hors supplément familial de traitement, indemnité de résidence, rémunération d'heures supplémentaires effectives, remboursement de frais et sujétions spécifiques.

   > C'est donc du pouvoir d'achat supplémentaire pour tous ceux (nombreux dans les petites collectivités) qui n'ont pas de régime indemnitaire.

     > Pour tous les agents, c'est la perspective d'une amélioration de la pension de retraite, celle-ci étant calculée sur la rémunération indiciaire, hors primes.

La CFDT demandait depuis longtemps ce rééquilibrage de la rémunération (augmentation du traitement indiciaire, baisse des primes). Même s'il est modeste, c'est un premier pas qu'il est important d'acter pour en franchir d'autres ultérieurement.

Au 1er janvier 2017 également, chaque agent est reclassé dans de nouvelles grilles revalorisées du début à la fin de la carrière, avec des possibilités d'avancement de grade améliorées. Désormais les agents de catégorie C dérouleront leur carrière comme les autres, non plus sur 4 grades, mais sur 3 par la fusion des échelles 4 et 5 dans la nouvelle échelle C2, voire sur 2 grades pour les cadres d'emplois accessibles uniquement sur concours comme les atsem... 

Dans une carrière complète un fonctionnaire atteindra, au minimum, l'échelon et l'indice le plus élevé du grade supérieur à celui de son recrutement.

La CFDT a demandé et obtenu que les adjoints techniques territoriaux des établissements d'enseignement puissent accéder au grade d'agent de maîtrise comme leurs collègues adjoints techniques. Elle poursuivra ses efforts pour que cette possibilité soit ouverte à tous les cadres d'emplois de catégorie C.

Au même moment, la durée d'avancement d'échelon devient unique pour tous les agents. L'avancement d'échelon reconnaît donc l'expérience acquise avec l'ancienneté.

Grilles 1

 

Grilles 2

 

ÉTAPES 2, 3 ET 4 : LES REVALORISATIONS INDICIAIRES

Les deuxième, troisième et quatrième étapes interviendront respectivement aux 1ers janvier 2018, 2019 et 2020 et consistent en des revalorisations indiciaires.
Chaque mesure paraît modeste. Mais prises dans leur ensemble et sur la durée, elles représentent une reconnaissance du travail et des missions accomplies par les agents, ce que la CFDT a choisi d'acter.

PPCR C'EST AUSSI LE DEGEL DE LA VALEUR DU POINT

Grâce à l'engagement d'organisations syndicales, au premier rang desquelles la CFDT, le gouvernement a décidé de mettre en oeuvre le protocole PPCR qui comprenait un rendez-vous salarial début 2016. Au terme de 6 années, la valeur du point d'indice est enfin débloquée !

     > au 1er juillet 2016, +0,6%

     > au 1er février 2017, +0,6%

Clairement, pour la CFDT, ces augmentations ne sont pas à la hauteur de l'enjeu et ne règlent pas le contentieux salarial accumulé depuis six ans. Quoiqu'insuffisantes, elles s'ajoutent néanmoins aux revalorisations des grilles et contribuent à enrayer les pertes de pouvoir d'achat subies par les fonctionnaires et agents publics.

La CFDT continue à revendiquer des négociations salariales annuelles obligatoires sans lesquelles il n'y aura pas de revalorisation durable des carrières.

 

Téléchargez le tract en PDF : # PPCR : c'est mieux pour vos carrières

 

Accès Adhérents