Wing'z 7

La Police Municipale de Dijon monte en puissance

pm arme poing 296x160COMMUNIQUE DE PRESSE 24 juin 2016

Le syndicat CFDT INTERCO 21 se félicite de la décision du Maire de la Ville de Dijon, d'augmenter les effectifs de la Police Municipale, de monter en puissance en ce qui concerne l'armement de ceux ci et ce dans l'intérêt de la sécurité des dijonnais.

Le Maire de Dijon François REBSAMEN a décidé d'armer les policiers municipaux de pistolets à impulsion électrique(PIE), tout en annonçant l'élargissement des horaires d'intervention.

Depuis 2013, la CFDT n'a eu de cesse de réclamer des états généraux sur la police municipale Dijonnaise.

Le maire a accédé à notre demande en mettant en place une méthode de travail partagée avec les agents, les organisations syndicales ainsi que les politiques, ce qui a permis de faire un constat partagé suivi d'un objectif tout autant partagé afin d'arriver à un consensus autour de plusieurs thèmes tels que les horaires et les missions.

Au court de ce processus, la CFDT a interpellé par courrier l'employeur (qui au départ ne souhaitait pas discuter de l'armement des policiers) et a obtenu qu'il revienne à la discussion en mettant en place un groupe de travail autour de cette question.

La dotation du PIE est un premier pas et note une montée en puissance dans l'arsenal des policiers municipaux Dijonnais.

Pour autant, pour la CFDT INTERCO Côte-d'Or, le risque justifie la réflexion et la réflexion ne doit-elle pas amener les maires responsables à armer leur police municipale d'armes létales afin de protéger et sécuriser la population ? Nous souhaitons des policiers municipaux sécurisés et sécurisants, formés et encadrés comme le sont leurs collègues de la police nationale.

Lionel MORI (Secrétaire Général)

Vincent BEUDET (référent FSPC-CFDT)

image tazer 300x194

 

 

 

 

 

 

Télécharger le communiqué ici : pdfCommuniqué de presse pm .pdf

Accès Adhérents