Illustration 2

La CFDT n'appelle pas à la grève le 31 mars : Pourquoi ?

lb france interLa CFDT n'appelle pas à la grève de ce jeudi 31 mars...Pourquoi ? 

 

Faisons le point sur les différents sujets d'actualité :

Point d'indice Fonction publique

La CFDT a appelé à la grève et à la manifestation le 22 mars dernier pour une meilleure revalorisation du point d'indice de la Fonction publique (1,2 % en 2 fois après 6 ans de gel des salaires, c'est un geste considéré comme insuffisant).

Rappelons que les organisations qui ont signé l'accord PPCR (parcours professionnels, carrière et rémunération) dont la CFDT ont fait inscrire le rendez-vous salarial du 17 mars denier.
Seules CFDT et FSU ont appelé à manifester le 22 mars, spécifiquement pour le pouvoir d'achat des agents publics, la reconnaissance et les conditions de travail, la qualité du service public...

La CFDT poursuit la mobilisation sous forme de pétition aux parlementaires à signer et à partager sur les réseaux sociaux :

http://bit.ly/1o3OvY5

Loi Travail dite Loi El Khomri

La première mouture, considérée en l'état comme inacceptable par la CFDT a été combattue et a permis d'obtenir une réécriture en profondeur par le gouvernement. Voir l'article de notre site...

La CFDT a pesé sur la négociation et ses contre-propositions ont amendé les mesures jugées inacceptables comme:

  • le plafonnement des indemnités prudhommes en cas de licenciement abusif,
  • la possibilité de mesures unilatérales de l'employeur sur le temps de travail,
  • les astreintes décomptées en jours de repos...

La CFDT ne demande pas le retrait de la loi, car cela signifierait l'abandon de points positifs comme : 

  • place de la négociation y compris dans les petites entreprises,
  • mesures en faveur de l'emploi des jeunes,
  • généralisation de la Garantie jeunes,
  • Compte Personnel d'Activité ...

--> Retrouvez notre article « Projet de loi travail : la CFDT s'oppose, propose et impose » : à lire avant de porter un jugement simpliste et globalisant sur ce projet de Loi.

La CFDT reste mobilisée car le patronat va chercher à revenir au texte initial : le texte amendé ne convient plus au patronat ! Le combat va maintenant se dérouler devant les parlementaires.

La CFDT se mobilisera et descendra dans la rue si le texte réécrit est dénaturé ou n'est pas respecté !.

Le 31 mars : Pas de mélange des genres

Afin de garantir une mobilisation suffisante contre la loi Travail, CGT et FO n'ont pas appelé à la grève  sur le point d'indice le 22 mars dernier. Ils n'avaient par ailleurs pas signé les accords PPCR ! 

La CFDT ne veut pas de mobilisations "fourre-tout"!

La CFDT ne se contente pas de s'opposer, elle propose. Elle n'exige pas le retrait pur et simple de la loi Travail sans discussion et sans proposition. Elle revendique cependant une hausse plus importante du point d'indice.

Pour ces raisons la CFDT n'appelle pas à la grève le 31 mars.

Retrouvez la vidéo de l'interview de Laurent BERGER ici... "Je ne vais pas m'excuser d'avoir pesé pour les salariés"

Accès Adhérents