Wing'z 5

Ouverture du 48e Congrès de la CFDT à Marseille

lb congres clement48e Congrès à Marseille: c'est parti...

 
Le 48e Congrès de la la CFDT s'est ouvert ce lundi à Marseille avec l'intervention de son Secrétaire Général Laurent BERGER, qui a présenté aux quelques 2000 délégués présents, la rapport d'activité. Il n'a pas manqué de réagir aux résultats des élections européennes et a rappelé que « le Front national n'est pas un parti comme les autres, il est une menace pour la démocratie et les droits des salariés ».

Revenant sur les quatre années écoulées, le Secrétaire Général a insisté sur le fait que « malgré l'adversité, dans un contexte d'incertitudes et de difficultés économiques et sociales particulièrement lourdes », la CFDT a tenu le cap qu'elle s'était fixé lors de son dernier congrès, en 2010.

Par l'action de ses militants sur le terrain, la CFDT « a obtenu des résultats concrets pour les salariés et conforté sa vision du syndicalisme moderne » 
A la question: « Avons-nous été utiles aux salariés ? La réponse est oui, osons le dire ! » martelle encore Laurent BERGER.

A en juger par les premiers résultats de la représentativité, qui placent la CFDT deuxième organisation syndicale, juste derrière la CGT, dans le privé comme dans le public, il semblerait que les salariés soient du même avis. Les agents des fonctions publiques, particulièrement mis à mal ces dernières années, ont une nouvelle fois reçu le soutien du secrétaire général de la CFDT, selon qui « le gel du point d'indice constitue un déni inacceptable de reconnaissance de leur travail ». La CFDT continuera de dire haut et fort au gouvernement que « le dialogue social, c'est valable pour tous les employeurs, y compris l'État. »

Suivez en direct les débats du Congrès de Marseille sur  www. cfdt.fr

 

Accès Adhérents