Illustration 2

1er tour des élections municipales: la CFDT réagit

communiqué de presseLe premier tour des élections municipales est marqué par une montée très inquiétante du vote d'extrême-droite en faveur du Front national et, en parallèle, par une hause significative de l'abstention.

La crise économique et sociale qui perdure est évidemment le terreau favorable au repli sur soi. L'absence de visibilité et de sens des politiques menées ces dernières années, par les différents gouvernements, ainsi que la succession des affaires achèvent de semer le doute pour nombre de nos concitoyens. Les postures extrémistes d'où qu'elles viennent, alimentent la désespérance.

En tant qu'organisation syndicale attachée à la démocratie et aux valeurs de la République, la CFDT ne peut rester ni silencieuse, ni passive. L'issue de la crise passe par la recherche de solutions concrètes aux problèmes du chômage, d'inégalité, de malvivre et de pauvreté. Les solutions prônées par la Front national sont aux antipodes de ce qui peut ramener la confiance et la sérénité pour construire l'avenir. Les logiques d'affrontement, d'isolement national ou de replis communautaires sont sources de confrontation et de violence.

La CFDT appelle les électeurs à se mobiliser et, en toute circonstance, à faire barrage au Front national.

Déclaration de la commission exécutive CFDT

 

Accès Adhérents